Qui suis je ?

 

Je serai candidat à l’élection présidentielle de 2012.

 

J’ai déjà recueilli la promesse d’environ trois cents des cinq cents signatures nécessaires pour se présenter. Les élus auxquels je m’adresse me connaissent bien et apprécient mes idées. Mais je ne me dévoilerai qu’en temps voulu, pour éviter les pressions ou les menaces dont je pourrais faire l’objet au cours des prochains mois. Sachez simplement que je suis sexagénaire, récemment retraité, marié, père de trois enfants, et cinq fois grand-père.  

Je n’appartiens à aucun parti, de la majorité ou de l’opposition, c’est en toute indépendance que je solliciterai vos suffrages. Je n’ai aucune promesse à vous faire, car les promesses n’engagent que ceux qui y croient, et parce que les professionnels de la politique font des promesses avec un argent qui ne leur appartient pas : le vôtre.

Je n’ai aucun intérêt personnel ou collégial à défendre, je ne représente ni les paysans, ni les ouvriers, ni les employés, ni les fonctionnaires, ni les retraités, ni les immigrés, ni les patrons, ni les cadres, ni les policiers, les militaires ou le clergé, ni même les journalistes. Vous les avez bien comptées : douze catégories de Français auxquels d’habitude les candidats font des promesses spécifiques, chacun ayant son paquet-cadeau. Bien sûr les cadeaux des uns sont des charges pour les autres, mais personne ne s’en rend compte sur le coup. La politique est faite de tours de magie. Non : je ne suis pas un candidat illusionniste.

Donc, ma candidature, je vous l’assure, ne sera pas faite de promesses, et je ne veux pas vous faire de cadeaux avec l’argent pris dans vos poches.

La seule chose que je vous prends, c’est un peu de votre temps, pour vous expliquer les quelques idées qui constituent mon programme. Ce programme, présenté dans ce site, n’est ni un manifeste ni une déclaration d’intentions. Il est fait de sept propositions concrètes et inhabituelles, peu connues à ce jour. Mais ceux qui les découvrent se disent, comme Maigret : « Mais oui, bon sang, c’est bien çà ! ».

Avec ce site je vous propose de les connaître dans le détail, et d’en débattre. Nous aurons ici un forum de libre discussion. Je vous offre l’occasion d’explorer des voies nouvelles, loin de la pensée unique et de la langue de bois dont nous régale la classe politique. Laissons au vestiaire les préjugés, les blocages, les discordes qui nous rendent la vie impossible et nous donnent l’impression qu’on tourne en rond, et finalement qu’on nous tourne en bourriques. Parlons sérieusement mais avec bonne humeur, compréhension et si possible compétence, des choses sérieuses, et obligeons par là même les autres candidats à prendre en compte ces mesures et à nous dire ce qu’ils en pensent.

Ce devrait être la règle d’une démocratie honnête et transparente. Je veux déplacer le débat électoral. Jusqu’à présent, et avec l’aide des médias, les hommes et les partis politiques choisissent leur champ de bataille, et nous demandent de les observer, et de compter les coups qu’ils se portent. Nous sommes spectateurs, c’est eux qui montent la pièce. La politique est devenue un show, et les politiciens des stars. Comme beaucoup parmi nous ont déjà vu la pièce plusieurs fois, ils s’abstiennent d’aller au spectacle, et ils ont raison.

Je voudrais que désormais ce soit nous qui choisissions le terrain, et amenions ces braves gens à visiter notre galerie et les mettre en face de ce qui nous intéresse, et dont ils ne parlent jamais, ou si peu. Aidez-moi à relever ce défi. Pour notre pays que menacent déclins et affrontements c’est le seul espoir de renaissance et d’apaisement. Voilà pourquoi je suis candidat.